24 juillet 2009

J'ai eu envie de revenir sur la route du littoral

Embouteillage sur la route du littoralJe dois être un peu têtu, ou un peur dur de la comprenette, ... ou un peu des deux !
Je vous avais parlé de la gestion surprenante de la route du littoral, de ses drames, et je vous ressors même un bout de billet posté le 3 janvier 2008 :
"Cela fait plus de 18 mois que les réunionnais subissent une circulation perturbée sur la route du littoral, mais les travaux sont les bons, cela sera sécurisé ... avant la prochaine route. OK ! Hier il a plu : route basculée ! Je n'y comprends plus rien, puisqu'elle était réouverte sur ses 4 voies, je croyais qu'elle était sécurisée (je suis balot, hein ?)".
Un seul truc est sûr, je suis toujours aussi balot.
Depuis hier la route du littoral est basculée côté mer car il a plu la nuit de mercredi à jeudi, mais attention ... c'est mieux sécurisé qu'avant (rappelez vous : 83 millions d'euros) !!!
Il faut tout de même basculer côté mer, là où 2 semaines plus tôt il y avait forte houle, heureusement que les éléments sont cléments, imaginez s'ils nous avaient combiné les deux effets !!!
Pour ceux qui ne voient pas ce qu'est le basculement l'ex DDE a très bien expliqué le truc.
Oui, mais c'est pire qu'avant car dès qu'il n'y a plus qu'une voie pour aller vers Saint-Denis (milieu de matinée) c'est l'embouteillage non seulement de la 4 voies qui y mène mais de la ville de La Possession toute entière.
A ce sujet, une petite parenthèse pour saluer les automobilistes au sens civique très développé qui trichent à qui mieux mieux (ils sortent pour emprunter la bretelle d'entrée immédiatement après et gagner, oh ! ... au moins 5 places à vue de nez !) en faisant fi des règles de circulation - mais que fait la police ? :)
Et serais-je le premier à écrire pourquoi c'est pire qu'avant, après avoir prévenu quand même de ce point négatif ?
C'est un méfait de la route des Tamarins, l'ancien RN1 "régulait" à sa façon le flux vers Saint-Denis, et comme rien n'a été fait à l'entrée du chef-lieu ...
Bon ce n'est pas tout ! Obligé d'emprunter hier la route du littoral, en commençant par son accès difficile, j'ai roulé côté mer pour aller vers Saint-Denis, donc le long du muret de séparation.
Là il y a un caniveau recouvert par des grilles de fonte pour évacuer les eaux pluviales, oui mais ... beaucoup de grilles sont cassées, laissant des trous très dangereux.
Cône signalisation routière orange et blanc réflechissantOn ne pouvait pas laisser çà comme çà ... alors on a mis des cônes avertisseurs de dangers (dont beaucoup sont renversés par le flot de véhicules circulant).
A force de regarder les 83 millions d'euros en l'air on n'a pas vu que l'on laissait rouler dans des conditions dangereuses à terre !
Peut-être qu'il est difficile de trouver quelques milliers d'euros pour remplacer les grilles cassées.
Peut-être que c'est pas au gestionnaire actuel de le faire parce qu'on lui a transféré la compétence d'une route en mauvais état.
Mais peut-être que cela va causer aussi mort d'homme dans un accident !!!
Et quand l'on observe les courbes de l'évolution du trafic sur la route du littoral et surtout la tendance à l'augmentation, il y a de quoi se poser des questions ... jusqu'à l'entrée en service de la prochaine route !!!

1 commentaire:

kreol a dit…

Il y a maintenant mieux ! Samedi 25 Juillet 2009, 19:00. Embouteillages monstre à cause de ce fameux basculement. Les voitures voyant les "Car Jaunes" circuler en ville de la Possession les suivent pour "espérer" passer avec eux les bannières automatique. Seul hic ! C'est qu'il y a deux barrières fonctionnant comme un sas de sécurité. De plus les bannières s'ouvrent avec un système très sophistiqué. Résultat ? Des voitures faisant marche arrière sur plusieurs mètre, n'ayant pas pu passer avec les bus ...